À la recherche de...

À la recherche de ... mon verbe.

Maintenant vous pensez "oulala on l'a perdu, ça aura pas mit longtemps!"

Eh bien non, je suis juste tombée sur une lettre de Sarah Roubato sur le site La Relève et La Peste et je vous invite à la lire.

Cliquez sur l'image pour découvrir son texte.


Qui suis-je, quel est mon verbe?

Des années que je me pose cette question sans jamais trouver réellement de réponse, tout au plus des pistes, et voilà que ce matin je lis cette lettre qui fait l'apologie du verbe que tu "es". Changer, rêver, aider, innover... il y a des millions de possibilités.

Mais alors quel verbe suis-je ?

En lisant cette lettre je réalise ce que j'ai vraiment fait, ce que je fais au quotidien et je me rappelle mes rêves.

 

Je vois enfin, que je suis une personne engagée.

Engagée pour la nature, les animaux, les gens que j'aime, oui je suis "engager".

 

Engager : verbe transitif - Donner en gage - Lier par une promesse - Embaucher - Faire entrer, introduire - Pousser à - Promettre ...

 

Il y a 3 ans j'ai lu qu'une marque de pâte à tartiner, de part leurs actions capitalistes "tuait" des Orangs-outans.

Plus tard, j'ai découvert qu'un des hommes propriétaire d'une grosse partie des champs de palmier dont est extraite l'huile de Palme (principal ingrédient de la pâte à tartiner en question), est un français qui "vend" le concept d'écologie par la location de voiture électrique en libre partage. Que ce même homme, avec ses champs de palmiers, exploite des enfants qui travaillent sans aucune protection.

Enverrait-il ses enfants?

Depuis 3 ans je ne mange plus de ........ et je réduis au maximum ma consommation d'huile de palme, quand je le lis dans une composition je repose le produit.

 

Il y a 5 ans et plusieurs mois, ma mère décédait d'un cancer.

Bayer ou tout autre groupe pharmaceutique capitaliste l'ont-ils sauvé ?

Ou, sans vouloir créer de polémique, sont-ils les investigateurs de sa maladie et donc de la suite?

Bayer l'assume et ne se cache pas du rachat de Monsanto, bref, le poison et son antidote.

Qu'en est-il des autres?

Le "jour" d'après, je choisissais de réduire ma consommation de produits industriels, chimiques, pharmaceutiques et je m'y emploie chaque jour.

 

Aujourd'hui je fais ma lessive maison sans chimie, fais mon adoucissant, me lave au savon de Marseille sans huile de palme ou autres cochonneries, mange bio le plus possible, cuisine beaucoup, et apprends à faire pousser les plantes ainsi que leur bienfaits pour me guérir.

 

Je suis engagée ?

 

Non, je me suis engagée et c'est donc mon verbe.

Une voie bien personnelle mais qui à force de persévérance saura peut-être atteindre certains et ensemble nous contribuerons à rendre à cette terre et à ceux qui y habitent les couleurs qu'ils méritent.

 

 

Note :

Je ne cherche pas à critiquer le système, le capitalisme n'est pas le mal c'est plus le fait que quelques uns sont prêts à tout, quitte à détruire et faire du mal que je pointe du doigt avec mon verbe. 

Écrire commentaire

Commentaires: 0